panierExpertime
Les fruits frais
viennent d’être
livrés !
Bien-être & Action sociétale
Rechargez-vous
en vitamines !
Et participez aux dons faits à
l’association AEV
A(accueil) E(écoute) V(viroflay)
association locale acceuillant les personnes
sans domicile ou très démunies tous
les matins au pavillon du jardinier
de Viroflay, pour leur offrir petit déjeuner,
douche, écoute…
http:/aevirolfay.org/
40 centimes = 1 fruits
1 euro = 3 fruits

Depuis avril 2013, Expertime, PME basée à Viroflay depuis plusieurs années, s’engage auprès de l’association AEV avec la volonté de s’investir localement dans une action sociétale. Elle contribue aux dons que ses collaborateurs font par le biais d’un panier de fruits frais mis à leur disposition chaque semaine par la direction.




C’est dans une petite maison rue du Cordon à Viroflay que des bénévoles de l’AEV (Accueil Ecoute Viroflay) reçoivent des « sans domicile fixe » et d’autres personnes dans le besoin pour leur offrir, le temps d’un petit déjeuner, café, thé, tartines, ou encore l’opportunité de prendre une bonne douche chaude. Créée en janvier 1994, à l’initiative du Pasteur Anglade, AEV est l’oeuvre de plusieurs associations viroflaysiennes et paroisses. Créée à l’époque pour accomplir deart_echo_viro1s missions sociales qui n’existaient pas sur le territoire, la maison est devenue le lieux de rendez-vous de familiers, heureux de s’y retrouver et de pouvoir manger au chaud en lisant la presse locale du jour. « La fréquentation augmente ces dernières années, ce qui montre un malaise dans notre société »  constate une bénévole. « Et si malheureusement certains perdent espoir, d’autres s’accrochent, et nous en sommes témoins. » Alors l’AEV, en plus de ses missions d’accueil et d’écoute, motive pour rédiger un CV, oriente vers d’autres associations appropriées… « C’est important, dès les premières visites, d’inciter les nouveaux venus à ne pas rentrer dans une routine.« 

AEV compte 55 bénévoles tous profils confondus (mères au foyer, retraités et étudiants). Les nouveaux commencent par des matinées d’essai. Ils participent ensuite à deux ou trois formations thématiques. « Certains gestes ordinaires peuvent avoir un tout autre sens pour ces blessés de la vie. Nous devons être vigilants« , explique  la présidente de l’AEV.

L’achat des denrées distribuées est financé par des subventions de la ville, du département, les cotisations des bénévoles et des dons. …

11 décembre*janvier -2012 L’Echo de Viroflay275

 




Accueil écoute Viroflay



S
ept Heures cinquante, dans le Pavillon du Jardinier à l’angle du parc de Bon Repos: trois bénévoles préparent le café, coupent le pain, disposent les bols sur la table. A l’extérieur, parfois dans un froid hivernal, plusieurs personnes attendent après une nuit passée dans un squat, dans un hébergement du 115 ou même dehors. Ce sont des hommes, mais aussi, parfois, des femmes qui vivent en marge de la société, exclus après un licenciement, une forte dépression, une rupture familiale ou une enfance déjà dans la rue. C’est leur histoire, elle leur appartient et il ne leur sera posé aucune question. Leur prénom suffira. Certains sont des habitués, d’autres ne passeront là qu’une ou deux fois.Ces blessés de la vie viennent là pour se poser, trouver le calme devant un bol de café, échanger quelques paroles, paroles prendre une douche ou commenter la presse du jour. Attentif, le bénévole les aide à poser sur eux-mêmes un regard positif quand le manque de sécurité, l’incertitude sur l’avenir, l’absence de relations stables entraînent une grande fragilité, une sensibilité à fleur de peau et des réactions parfois dérangeantes.

imgArticleNDCAEV11

L’association Accueil Ecoute Viroflay (AEV) assure ce service tous les matins de 8h à 11h. Elle a été créée en 1993 avec le soutien d’associations : APIV, Entraide Eglise Réformée, paroisse Notre-Dame du Chêne, AVAL, Conférence Saint Saint-Vincent de Paul, Croix Rouge, Secours Populaire,Secours Catholique…

Pour assurer son fonctionnement, l’AEV recherche des nouveaux bénévoles, même pour une disponibilité de quelques heures par mois.

Christine Chenevez et Jean Charpentier

Extraits de témoignages de bénévoles

« A l’AEV il suffit d’être soi-même, à l’écoute, tout en respectant l’histoire de chacun. Nous nous adaptons aux discussions animées ou au silence. Notre présence doit être discrète pour respecter les quelques heures de convivialité que ces personnes partagent entre elles »
A.P. le 10 mai 2012
« Nouvelle Bénévole, j’ai été surprise de trouver un accueil chaleureux et discret auprès des accueillis. Ceux-ci recherchant un lieu où ils peuvent se ressourcer, parler avec nous ou entre eux, pour retrouver leur dignité d’homme ou de femme afin d’affronter une vie extérieure, très difficile voire même agressive. »
C.E le 16 mai 2012




Un accueil de proximité.

Patrick pousse la porte du pavillon du jardinier, au fond du parc de Bon-Repos, à Viroflay. C’est là que se trouve l’association Accueil Écoute Viroflay.

Patrick a passé la nuit dans une cage d’escalier. Cela fait déjà plusieurs mois qu’il est à la rue. Sa vie ? une rude galère, un passé lourd, peu d’affection, peu de repères. Mais il sait qu’une équipe de trois bénévoles l’attend, avec un café chaud et un solide petit-déjeuner. Il aura la possibilité de prendre une douche. Il pourra manifester sa rancœur ou vider son sac, comme on le dit…, et même faire une partie de Scrabble ou des mots fléchés. il sera écouté, sans jugements. On ne lui posera pas de questions sur son histoire.

Ce sera une pause dans son quotidien. S’il manifeste le désir de s’en sortir, d’améliorer sa situation, l’équipe l’orientera vers des services adéquats : CCAS, assistante social, aide médicale ou autres accueils sur Versailles. Et il pourra toujours revenir.

Avec la participation et le soutien d’autres associations

Monter une telle structure, simple en apparence, demande la collaboration de plusieurs acteurs institutionnels et une sérieuse gestion.



art_NDC_469

Différentes associations caritatives de Viroflay ont participé à sa création, il y a plus de quinze ans, et continuent de soutenir sa mission quotidienne d’accueil. Le local est prêté par la mairie. L’association reçoit aussi des subventions de la DDAS et du CCAS. Elle vit également grâce à des dons et aux cotisations de ses membres.

Une rotation indispensable de bénévoles

Le matin, plus ou moins régulièrement, 8 à 12 personnes frappent à la porte du local. Il ne faut pas moins d’une quarantaine de bénévoles pour se relayer en équipes et assurer un présence tous les jours (sauf le dimanche) entre 8h et 11h pour un accueil chaleureux et humain. Du fait des départs et mouvements, l’association recherche en permanence des femmes, et surtout des hommes, pour renouveler et renforcer les équipes, chacun selon sa disponibilité. Ceci afin que des personnes, comme Patrick, se sentent toujours accueillis, quels que soient leurs parcours. C’est le premier service à rendre à cet autre qui pourrait être l’un de nous!

Christine Chenevez


Tél : 01 30 24 36 70

AEV – Accueil


Accueil : Pavillon du jardinier, Chemin du Cordon
78220 Viroflay – Tél 01 30 21 18 63.